Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 : Le retour des bras cassés!

Je pense sincèrement que James Gunn est un réalisateur sous-estimé et qu’en fait, c’est un pur génie.

Quand le 1er volet des Gardiens de la Galaxie est sorti en 2014, Il avait inventé une formule qui avait toutes les chances de fonctionner sur n’importe quel spectateur: faire jouer une bande de bras cassés nappés dans une suite d’actions tout aussi bordéliques les uns aux autres et avec un fond musical parfaitement décalé comme il faut mais avec des moments où elle colle parfaitement avec la scène… Ce 1er film était juste parfait, avait adopté la même structure que le 1er Avengers et avait gagné son lot de fans fidèles, malgré certaines personnes aux goûts douteux pour cracher sur le résultat.

5116991_3_0bcd_2017-04-04-2cf1c18-32722-1cbw8jq-oc3heyiudi_a8e3a5e341bd7e1c6e5ab07fe7fa28c9.jpg

Alors que le Marvel Cinematic Universe commence peu à peu à se casser la figure au vu du 1er film censé ouvrir la Phase 3 et que je considère personnellement comme une daube indigeste (Le scénario à la con et le cadreur parkinsonien entre autres n’aident pas tout à l’appréciation du film…) et que le DC Cinematic Universe prend une direction qui le mène peu à peu tout droit dans le mur à cause d’abrutis finis qui préfèrent des films fun mais creux plutôt qu’un univers dense et sombre mais avec des personnages travaillés (le résultat des Oscars et des Razzies Awards de cette année me reste encore en travers de la gorge…), il est parfois reposant de se mater ce que j’appellerais un “hors série”. Car oui, comme le premier du nom, Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 est un hors série qui se déroule dans le même univers que le MCU mais qui n’a, pour l’instant, aucun lien avec ce qui arrive sur Terre… Et bordel, ça fait du bien!!! Donc, allons plonger dans un univers peuplé de tarés, de boulets, de bras cassés et surtout, de héros qui foutent plus le bazar qu’autre chose!

Mesdames et messieurs, Les Gardiens de la Galaxie Vol.2! Ah, et il y aura quelques petits spoilers mais rien d’important.

328685.jpg

Pour commencer, l’inévitable résumé du film: Alors que les Gardiens de la Galaxie venaient de finir une mission pour les Souverains (une espèce de connards prétentieux dorés qui pensent être les êtres les plus parfaits de l’Univers) et récupèrent comme récompense Nebula qui avait tenté de leur voler une chose précieuse, Rocket fiche tout en l’air en leur volant cette chose précieuse, à savoir des batteries qui ne s’épuisent jamais et déclenchent la colère de ce peuple! Durant leur fuite, ils sont aidés par un être étrange pilotant un vaisseau en forme d’oeuf et qui les rejoints sur la planète ou ils se sont plantés comme des bleus. L’homme se présente au groupe comme étant Ego, le père de Peter, et les invitent à les suivre sur SA planète qu’il a lui même construit car, roulement de tambour, ce film introduit les Célestes, une race d’êtres immortels de l’univers Marvel se prenant ni plus ni moins comme des dieux. Donc Peter, Gamora et Drax décident de suivre Ego, tandis que Rocket répare le vaisseau avec à sa garde, Bébé Groot et Nebula, toujours prisonnière.

Pendant ce temps, Yondu, banni des Ravageurs avec son équipage, se voit offrir une seconde chance par la reine des Souverains en allant capturer les Gardiens de la Galaxie pour son compte. Ce qui soulève bientôt des dissonances dans son équipage, lui semblant le protéger encore malgré sa défection du groupe. Le groupe arrive sur la planète et, malgré la résistance de Rocket qui est aussi doué que Rambo pour tendre des embuscades, il se fait capturer avec Groot et Yondu est abattu dans le dos par Nebula, qui profite de la mutinerie de son équipage pour le frapper par surprise.

Arrivé sur la planète Ego, le groupe fait plus ample connaissance avec Mantis, une alien possèdant des capacités empathiques et un peu boulet sur les bords, et Ego montre l’héritage qu’il veut léguer à son fils, à savoir la maîtrise de la Lumière, une énergie que Ego et Peter peuvent donc utiliser pour créer tout ce qu’ils veulent.Cela dit, une part d’ombre commence à se montrer et les intentions du père ne sont pas aussi altruistes qu’il le montre… Et je n’en dirai pas plus, allez voir le film, point.

5116827_6_961f_2017-04-24-78f8674-18587-kfx8dg-jz1f1g7gb9_e1bcc460b1a7ac0dc394bccba9afa389

Que dire en avis général avant que je développe un peu? J’adore ce film. Pour moi, c’est le plus réussi de la Phase 3 jusque la, si on exclut le transcendantal Dr Strange. Mais surtout, il réussit le fait d’être sur le même délire que le 1er et en ça, c’est une preuve que James Gunn est un vrai virtuose!

Niveau réalisation, rien à redire, le film fonctionne avec la même formule que le premier, si ce n’est que James Gunn se permet parfois une audace assez bien choisie: enchaîner les scènes de pure déconne avec des scènes très sérieuses ou plus graves. Les scènes d’actions restent assez fun, rythmées, ça explose de partout… comme on peut s’y attendre avec un film comme lui! Ici, la mise en scène sert le thème du film, les personnages mis en avant ayant plus ou moins un lien entre eux, un lien tellement fort que rien (ou presque) ne peut le briser.

Continuons avec les personnages: certains sont plus approfondies dans ce film, à l’instar de Rocket et du Yondu, qui semblent partager une origine commune. Rocket est toujours un raton laveur cyborg caractériel, incontrôlable, irresponsable mais aussi une efficace petite machine à tuer de moins d’un mètre de haut… Mais dans ce film, on découvre qu’il est malgré tout fidèle envers ses ami(e)s et ses frères d’armes. Et en fait, on se rend compte très vite que même si parfois, il agit comme un vrai con, il tient à sa famille. Le cas de Yondu est pour ainsi dire plus touchant: On en apprend plus sur le fait qu’il avait décidé de garder Peter auprès de lui et de ne pas le ramener à son père. Dès que cette révélation est faite dans le film (que je ne spoilerai pas), on comprend pourquoi aussi Yondu est aussi protecteur envers lui. Malgré le fait qu’il ait fait de lui un criminel et un voleur et qu’il lui a un peu foutu la trouille gamin, il s’est comporté comme un père pour lui et il tient vraiment à ce que son protégé puisse mener la vie qu’il souhaite. Gamora et Nebula, d’abord ennemies, redécouvrent leurs liens de parenté après un combat assez dur et on se rend compte que, encore une fois, la faute de ces liens brisés vient de Thanos, qui a poussé les deux soeurs à s’entretuer depuis qu’elles sont jeunes. Drax cache un peu le traumatisme d’avoir perdu sa famille et Mantis s’en rend compte quand il lui raconte un souvenir de lui et de sa fille. Peter est content de retrouver enfin la famille qui lui reste puisque Ego l’a rejoint et lui demande de rester avec lui mais ce aux dépens de la famille qu’il s’est créé, à savoir les Gardiens de la Galaxie.

Vous avez commencés à saisir, je pense: le thème de ce film est la famille, celle qu’on possède, celle qu’on se fabrique et celle qu’on se choisit. Et certaines scènes accentuent bien cette thématique, surtout dans les 30 dernières minutes du film où nous voyons ce que ça donne vraiment quand on décide de se battre pour sa famille.

Les-Gardiens-de-la-Galaxie-2.jpeg

Parlons de la musique et du Awesome Mix Volume 2 (ce que je suis en train d’écouter actuellement tout en écrivant cet article, d’ailleurs…): Si vous vous en rappelez, c’est la K7 qui était en fait le dernier cadeau de la mère de Peter. Eh bien ce mix est aussi bon que le 1er, même si j’ai une nette préférence pour celle du précédent film mais certains morceaux sont bien choisis, entre autres:

  • ELO (Electric Light Orchestra) et sa chanson Mr Blue Sky: la scène où elle passe en quasi intégralité va juste vous plaire!
  • Cat Stevens et sa chanson Father & Son, qui colle parfaitement à la dernière scène du film, tout en finesse, justesse et en émotions…
  • Une petite surprise en bonus track et en fin de générique mais je n’en dirai pas plus!

les-gardiens-de-la-galaxie-vol-2-photo-kurt-russell-chris-pratt-981690.jpg

Que dire de plus? Franchement, j’ai passé un agréable moment avec ce film, il est rythmé, marrant, touchant, reposant, c’est pour ce genre de film que j’aime aller au cinéma, entre autres! Si vous avez aimés le 1er volet, celui ci est garanti pour vous plaire! Si vous ne l’avez pas aimés… Je vous garantis qu’il fera mouche avec vous! Et pour ceux qui n’ont pas vu le 1er, allez le voir si vous ne voulez pas être un peu largués par certains personnages avant d’aller voir le 2! Pour résumer, vous allez passer un bon moment et vous amuser, ça vous sera vraiment utiles…

Makko

 

Publicités

À propos de Nekky Makko

Que dire... Je suis un cinglé avec des oreilles de chat amical, touche a tout, curieux, ouvert d'esprit, grande gueule mais toujours dans la bonne humeur! Je suis aussi intéressé par le cinéma, les mangas, les animés, les séries TV et les chats! ^_^

Publié le 2 mai 2017, dans Divers. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :